Chargement en cours...

Les lettres ordinaires (Les liseurs), Adrianna Wallis, exposition du 3 mai au 6 juillet 2019

Avec Les lettres ordinaires (Les liseurs), l'Espace arts plastiques Madeleine-Lambert présente le fruit de deux années de travail mené par l’artiste Adrianna Wallis à partir de lettres manuscrites qui n’ont pu atteindre leur destinataire ni être retournées à leur expéditeur. Réexpédiées à son atelier au fur et à mesure grâce au concours de La Poste, plusieurs milliers de lettres perdues vouées à l’oubli rencontrent chaque jour l’attention et la considération de l’artiste.

Composée de nouvelles œuvres sur papier, d'une liseuse en laine, de cyanotypes et d’une vidéo tournée au centre de tri de Libourne avec des employés postaux, l’exposition se déploie à partir d'une performance de plus de cent-cinquante heures (le temps de l'exposition) en faisant appel à des lecteurs volontaires. Adrianna Wallis explore ainsi avec nous un foisonnement épistolaire insoupçonné. La multiplicité des situations des auteurs des courriers, les sentiments exprimés et leurs destins anonymes convergent parfois avec nos propres pensées dans un mouvement d’empathie et de résonance personnelle : « Ces lettres adressées à des parents, des enfants, des ex, des idoles, des personnes décédées sont un matériau profondément touchant. Ces lettres que je tiens dans mes mains, c’est la vie elle-même, à l’état brut, immédiate, avec ses tumultes intérieurs, ses fragilités, ses espoirs et ses questionnements. » (AW).

À travers cette abondance de l’écrit - signant contre toute attente sa persistance à l’heure d’une communication numérique immédiate et impersonnelle - Adrianna Wallis poursuit des thèmes qui lui sont propres : les liens familiaux, la mémoire ou l'absence et leur cristallisation dans des objets et des rituels. Ici, c’est dans la relation et la participation que se jouera la lecture de ces lettres. Dans ce décalage très précautionneusement orchestré par l’artiste, celles-ci conservent leur statut de courriers tout en devenant un matériau sensible et poétique, essaimant dans l'inconnu.

Une visite et une rencontre avec l’artiste vous est proposée samedi 25 mai à 15h.

Une seconde exposition d’Adrianna Wallis suivra ce projet, au Musée des Archives nationales à Paris en octobre 2020.

www.adriannawallis.com

 

Guide visite de l'exposition

Fiche pédagogique de l'exposition

Vue de l'exposition d'Adrianna Wallis Les lettres ordinaires (Les liseurs) Vue de l'exposition d'Adrianna Wallis
x

 En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour faciliter la navigation, améliorer l'ergonomie de certains services et réaliser des statistiques de fréquentation.