Chargement en cours...

Lutte contre les moustiques tigres

Le moustique tigre, de son nom scientifique Aedes albopictus, est un petit moustique tigré très agressif, potentiellement vecteur de maladies infectieuses : luttons contre sa prolifération !

Originaire d'Asie du Sud-Est et vecteur potentiel de maladies comme la dengue, le chikungunya ou le Zika, le moustique tigre est de plus en plus présent sur le territoire français.

Luttons contre les moustiques dans le département du Rhône en lien avec l’Entente Interdépartementale pour la Démoustication Rhône-Alpes (EID).

 

Comment le reconnaître et éviter son développement ?

Le moustique tigre a la particularité d'être rayé blanc et noir. Il mesure entre 5 à 10 mm.
Il se développe dans l'eau, même dans les plus petites quantités.

Luttons ensemble, adoptons des gestes simples et privons-le d'eau :

  • Matériels de jardin, jouets... : veillez à ce que tous les objets laissés dehors ne puissent devenir des gîtes potentiels. Videz-les, retournez-les ou rangez-les.
  • Déchets : veillez à jeter tous les déchets pouvant retenir de l'eau.
  • Arrosoirs, seaux, soucoupes sous les pots de fleurs : videz-les le plus souvent possible (au moins une fois par semaine).
  • Piscines et bassins : entretenez-les régulièrement et évacuez l'eau retenue sur les bâches.
  • Gouttières, rigoles, regards d'évacuation : curez-les pour faciliter le bon écoulement des eaux.
  • Récupérateurs et réserves d'eau : couvrez-les de façon hermétique, en apposant un voilage moustiquaire fin ou autre tissu.

Quelles actions à Vénissieux ?

L’existence d’un Service Communal d’Hygiène et de Santé (SCHS) au sein de la commune de Vénissieux permet une plus grande implication dans la prise de décisions et la mise en œuvre du plan.

Ainsi, le SCHS :

  • est le service référent « moustiques » au sein de la Mairie, plus précisément ce sont les inspecteurs de salubrité qui sont les personnes référentes ;
  • participe à la cellule départementale de gestion où sont également présents la Préfecture et des services déconcentrés (ARS, DDPP), les SCHS de Lyon, Villeurbanne, Villefranche-sur-Saône, la Métropole de Lyon et l’EID. De ce fait, il participe à la prise de décisions de stratégie d’actions et de communication ;
  • participe, en lien avec l’ARS, à la veille sanitaire et aux investigations épidémiologiques, soutient la mise en œuvre des mesures de lutte anti-vectorielle en cas de risque d’épidémie. A ce jour, il n’y a pas eu de lutte anti-vectorielle sur le territoire de Vénissieux ;
  • remplit les missions dévolues à la commune : la mise en œuvre des mesures de prévention pour limiter la présence de gîtes larvaires ; l’information de la population ; la police en matière de salubrité et de déchets sur les propriétés privées.

Dans le cadre de ces missions, le SCHS centralise les signalements des Vénissians concernant les moustiques tigres, les informe et transmet leur demande à l’EID afin que des enquêtes entomologiques soient effectuées au domicile des plaignants mais également des voisins directs.

Lors de ces visites, des conseils sont prodigués afin de supprimer les gîtes larvaires. Si nécessaire, l’EID peut également mettre du produit larvicide dans les regards du réseau d’assainissement public.

Démarches dans les jardins partagés

En partenariat avec l’EID, des campagnes d’information sont organisées auprès des jardins familiaux situés sur la commune, qui ont un risque élevé de gîtes larvaires.
En accord avec les gestionnaires, des mises en demeure sont ensuite adressées à des occupants qui n’auraient pas supprimé les gîtes larvaires dans leur jardin.

Ainsi d’octobre 2018 à septembre 2019, l’ensemble des 126 parcelles des jardins familiaux TCL ont été contrôlées et débarrassées des gîtes larvaires.
Ces opérations de sensibilisation et de débarrassage ont été poursuivies dans les autres jardins familiaux de la commune, notamment le jardin de l’Espéranto le 8 juin 2020.

Outre ces campagnes d’information dans les jardins familiaux, il est mis à disposition dans différents présentoirs de la mairie des flyers édités par l’EID (PDF - 6 MB) .
La communication à grande échelle via les médias est coordonnée par l’ARS qui transmet les supports et communiqués de presse.

x

 En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer l'ergonomie de certains services et réaliser des statistiques de fréquentation.